mercredi, 30 mai 2012

Métaux lourds : opération détox !

iyashi_dome_10_02.jpg

Je ne voudrais pas... plomber l'ambiance mais tout de même... Il ne s'agit pas aujourd'hui de jouer à se faire peur mais plutôt de participer au jeu concours Iyashi Dôme sur la page Facebook Iyashi Dôme, et voici pourquoi : vous saviez, vous, que l'aluminium - dont les sels ont des effets suspects sur notre santé lorsqu'ils sont contenus dans les déodorants - est autorisé en tant que colorant alimentaire, et, à ce titre, intervient dans la fabrication de nombre de charcuteries, confiseries, décors de pâtisserie (sous les charmantes appellations E 520, 521, 522, 523) ?

Qu'on en trouve "dans les denrées séchées en poudre (potages, purées), le sel, les compléments alimentaires et les fromages industriels en tranches ou râpés ?", cette fois dans les E 554, 555, 556, 559 ?

Bon appétit ! Oui, parce qu'un "rapport édité conjointement par l’AFSSA et l’INVS, l’Institut de Veille Sanitaire, publié le 1er novembre 2003 a conclu : "si certains effets  liés à une exposition chronique à l’aluminium peuvent être actuellement considérés comme avérés (encéphalopathies, troubles psychomoteurs, atteinte du tissu osseux et du système hématopoïétique sous la forme d’une anémie hypochrome), il apparaît que pour d’autres effets initialement suspectés (maladie d’Alzheimer), en l’état actuel des connaissances, une relation causale ne peut être raisonnablement envisagée".

Suffisant cependant pour faire froid dans le dos... et ceci pour ne parler que des seuls effets de l'aluminium, sans évoquer le cadnium, le mercure, le plomb...


J'ai recueilli ces glaçantes informations dans un article publié par deux médecins et un ingénieur en biotechnologies médicales dans Impact santé et consacré à la cure détox aux infrarouges. Le procédé est complexe, je ne vais pas le détailler ici, disons simplement que pour évacuer ces métaux lourds qui nous empoisonnent insidieusement, il est conseillé... de transpirer. Pas d'une de ces sueurs froides qui nous prennent rien qu'à l'évocation de la somme de poisons potentiels que nous ingérons quotidiennement, mais de transpirer sous l'effet des infrarouges longs de type Iyashi.

Si, comme moi, vous êtes basé(e)s dans l'Est, sachez qu'il est possible de faire des séances de Iyashi Dôme au centre de cure thermale de Contrexéville (de multiples instituts et cabinets de kiné le proposent également en France, la liste est ici). Avec en prime, outre l'élimination des métaux lourds, un effet bénéfique sur la silhouette, la qualité de la peau et la détente.

iyashi_dome_21.jpg

Le Iyashi Dôme est une technologie japonaise, version moderne d'une tradition nipppone séculaire, qui consistait à s’enterrer dans le sable chaud de certaines zones de sources chaudes pour se purifier et éliminer ses toxines dans ces lieux choisis, La chaleur (infrarouges longs émis par le soleil) était diffusée par la terre et chauffait un sable aux propriétés particulières. C'est ce que montre la vidéo ci-dessous.

< /param>

Si vous êtes tenté, un petit tour sur la page Facebook Iyashi Dôme où le jeu concours lancé ce 31 mai vous propose de gagner deux séances.

Billet sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Mais oui, mais oui. On y croit.

Écrit par : Anne | jeudi, 31 mai 2012

Comment? Le fameux E522 dont je me gave depuis l'enfance est plein d'aluminium? Je me disais aussi... Ceci dit, la machine du Iyashi Dôme me fait peur aussi.

Écrit par : isabelle | jeudi, 31 mai 2012

@Anne : tu trouveras ici différents articles, dont celui d'Impact santé sur lequel je me suis basée...
http://www.iyashidome.com/presse.php
@Isabelle : je crois que si on commence à détailler l'affaire on arrête de manger... et de respirer. C'est vrai que la machine est impressionnante.

Écrit par : frieda | jeudi, 31 mai 2012

Écrire un commentaire