Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 22 juillet 2015

Les jolies choses de chez Boden

Top Boden.jpg

C'est un mail adorable, comme on en reçoit parfois, qui me parlait de mon blog en des termes qui font bien plaisir et me proposait de découvrir le site Boden en y faisant quelques emplettes.

Je dois avouer que Boden, je ne connaissais pas. Et que cette enseigne est donc pour moi une totale découverte. "British style" annonce la couleur d'entrée. Rien de plus juste, il y a dans les collections un art de la couleur, du motif inédit, une façon d'oser tout en restant sage qui est typique de ce que l'on trouve Outre Manche.

J'ai eu le plaisir de réaliser mon petit shopping en période de soldes, et mon premier choix s'est porté sur ce top en lin délicieusement rétro dont j'adore l'imprimé géométrique furieusement seventies. Quant aux qualités du lin, en période de canicule, elles ne sont plus à démontrer. J'ai craqué sur son petit côté "devant-derrière", une forme de "non-sens" anglais, en quelque sorte.

Top Boden pois.jpg

Les imprimés sont très fort chez Boden, qui a fait des gros pois sa marque de fabrique, et que l'on retrouve sur ses emballages, jusqu'au papier de soie. Mais aussi sur pas mal de vêtements, dont le top en question.

Robe Boden.jpg

En second lieu, j'ai cependant craqué pour un autre imprimé, celui des fleurs de cette robe qui me rappelle l'élégance des années 60.

Robe Boden Bleue.jpg

Je dois dire que j'ai longuement hésité avec la version bleue... A noter que beaucoup de modèles, comme cette robe, sont proposées en trois statures, pour habiller au mieux celles qui font 1,60 m comme celles qui font 1,75 m.

Cachemire Boden 2.jpg

Mais je dois bien avouer que ce que j'ai repéré en premier chez Boden, ce sont les cachemires. Pas du tout de saison, certes, mais déclinés dans une grande variété de formes et une palette de couleurs de bonbons anglais à tomber.

Alors même si je n'ai évidemment pas encore porté le mien, à part pour la photo, j'ai imaginé la petite robe en septembre, réchauffée par un petit gilet court qui n'en casse pas la ligne.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi, 10 juillet 2015

Petits trésors soldés

Repetto Zizi soldées.jpg

J'avais pensé m'en offrir une paire ce printemps.

Une paire de derby Zizi de chez Repetto.

Et puis j'avais décidé d'attendre, ne sachant trop pour quelle couleur opter et étant tout de même un peu rafraîchie par le prix (les prix qui ne cessent de monter, chez Repetto).

Et puis, au détour des débuts de soldes, je suis tombée sur la paire qui n'est jamais soldée, en tout cas pas chez Repetto : les Zizi blanches, emblématiques, celles dont Gainsbourg ne se séparait jamais.

serge-gainsbourg-et-ses-repetto_151192_w620.jpg

Ainsi qu'en témoigne cette photo où il arbore l'intemporel alliage veste à rayure tennis-jean élimé-Zizi blanches.

Repetto ne solde jamais une paire iconique du genre en blanc. Sauf que chez un commerçant indépendant, c'est un peu différent. On liquide les stocks. A moins 40 %, il n'y en avait qu'une seule paire et dans ma taille.

La bonne surprise du jour.

Laetitia Casta Repetto.jpgPhoto Pamela Hanson/ELLE

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi, 23 juin 2015

Toile(s) de Jouy

Carnet de notes.jpg

Désormais je n'achète quasiment plus de presse papier. Tout est en numérique.

Sauf quand il y a de petits goodies qui ne sont distribués qu'avec la version papier, comme c'est le cas (avec le dernier Marie Claire Maison) pour ce petit carnet de notes à l'imprimé signé Manuel Canovas et qui est assorti à des taies d'oreiller que j'ai achetées il y a des années.

Oberkampf.jpg

Cet imprimé façon toile de Jouy faisait écho à un petit article paru dans ELLE cette semaine au sujet de la sortie d'un livre consacré à Oberkampf, fondateur de la manufacture qui s'illustra dans le domaine.

plat-1-oberkampf-toile-de-jouy-100-dpi.jpg

Je me souviens avoir visité le musée de Jouy-en Josas il y a plus de 20 ans, alors que la toile de Jouy opérait à peine son virage vers un certain renouveau et en avoir gardé depuis un penchant pour ses motifs parfois exubérants et parfois désuets. Rien que la couv' de ce livre est pleine de promesses.

lampetoile.jpg

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi, 09 juin 2015

De la poudre au yeux (et plein de liens à la fin)

Maquillage.jpg

Alors, les cosmétiques ? En bonne place sur le podium des arnaques du siècle ?

C'est ce qui venait à l'esprit à visionner le reportage consacré par Envoyé Spécial à ce vaste sujet, et qui présentait notamment un test "scientifique" au sens de réalisé en labo, selon lequel une crème à 3 euros (de chez Lidl, floutée mais reconnaissable) avait un pouvoir d'hydratation, quatre heures après avoir été posée, supérieur à la crème à 65 euros de chez Chanel (floutée elle aussi mais tout aussi reconnaissable à son pot), cette crème Lidl ayant par ailleurs, quelques mois plus tôt obtenu l'un des meilleurs classements du côté du magazine 60 Millions de consommateurs.

Ce reportage, diffusé le 14 mai dernier, et toujours visible dans son intégralité, passait également en revue le maquillage low cost. Avec des conclusions du même acabit, le rouge à lèvres fabriqué en Chine et vendu 3 euros étant, contre toute attente, celui qui contenait le moins de toxiques dans sa composition.

C'est bien d'ailleurs le seul moment dans le reportage où est abordée la question de la composition. Ce qui n'a pas manqué de m'interpeller dès la diffusion, et le malaise que j'ai ressenti alors n'a fait que grandir depuis lors.

Khol Terracotta Guerlain.jpg

D'emblée, je me suis demandé, si, ainsi qu'on nous le laisse entendre, tout vaut tout et si dépenser plus est pur gaspillage, d'où vient qu'AUCUN produit ne puisse concurrencer le khôl Terracotta de Guerlain ? Mais si, ce produit dont je fais grand usage depuis des années (je déplorais déjà il y a près de 5 ans de ne plus le trouver en bronze), qui n'existe plus désormais qu'en noir et dont je crains tant que ce ne soit le signe qu'il ne disparaisse prochainement du référencement de la marque que j'en suis à faire des stocks ?

Ce n'est pas faute d'en avoir cherché un autre. Le seul (et il en existe très peu, ce produit ne se fait guère ailleurs) que j'aie essayé n'avait rien à voir en terme de couleur et de tenue.

D'où vient que je ne trouve aucun produit de remplacement non plus aux Illusions d'ombre de Chanel, même si je déplore d'ailleurs que les dernière sorties n'aient pas la texture tant appréciée des premières du nom ?

Certes, le coût des deux derniers items cités est prohibitifs. Pour de longs mois, voire des années de plaisir d'utilisation, cependant. Et qui ne tient pas qu'au packaging plus valorisant que celui des produits low cost.

SuperDuper.jpg

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !