jeudi, 16 octobre 2014

So sweat pour un sweet dimanche

Sweat asos.jpg

Le néoprène, cette matière technique dont on fait des combis de plongée ?

Le néoprène, on en fait des sweat, aussi.

Il y en avait un dans les pages du ELLE de vendredi dernier, et peu avant, Isabelle avait fait une affaire de mode personnelle de ces "nouvelles matières étranges".

Sans l'adorable Lisa, qui m'a contactée récemment pour me proposer de tester le site Asos France, je ne sais pas si j'aurais osé, le néoprène ?

Sweat noprène Asos.jpgMais en flânant sur le site, sautant de sweat en sweat, j'ai eu un coup de coeur absolu pour ce modèle qui n'avait rien à voir avec ce que je possédais déjà par ailleurs.

J'ai aimé son imprimé japonisant et délicat et sa matière inédite, le fameux néoprène, retravaillé, pour être léger, respirant, rien de l'effet "carapace" qu'on pourrait redouter.

Sweat Asos 2.jpg_effected.jpg

J'en ai fait ma pièce favorite du dimanche, ce jour à part.

Je hais les dimanches, chantait Greco il y a quelques décennies. Moi, je les adore.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi, 08 octobre 2014

Y aura-t-il un jour un film (ou même deux) sur John Galliano ?

john-galliano-sur-le-plateau-du-supplement.jpg

Galliano qui prend la direction artistique de Maison Margiela, voilà qu'on ne l'avait pas vu venir.

John Galliano m'évoque avant tout la flamboyance de ses défilés des années 90, avant Givenchy et Dior, en son nom propre et en pleine vague minimaliste, ce qui en disait long sur la personnalité du bonhomme. Avant l'ère de la machine à cash et sa brutale sortie de route.

J'ai toujours cru en son talent, et pensé il y a trois ans qu'il avait plus besoin d'aide que de lynchage. Je l'évoquais alors ici. Il s'est soigné, et s'est confié de manière assez touchante chez Maïtena Biraben il y a quelques semaines, dans son émission le Supplément sur Canal. Alors, Galliano chez Margiela ? A priori ça ressemble au mariage de la carpe et du lapin, mais attendons de voir, l'homme est en pleine renaissance.

Bref, on n'en est pas au biopic Galliano mais sans doute cela viendra.

Et ce Saint Laurent par Bonello, alors, au fait ?

Il a fait un peu pshiiiiiiit, pour moi, et je m'en désole.

L'Apollonide demeure l'un des films que j'ai préférés ces dernières années. J'attendais beaucoup de ce Saint Laurent. Trop ?

Ca avait pourtant bien commencé. Dès les premières images et surtout le premier son : Gaspard Ulliel est la voix d'Yves Saint Laurent, son image aussi. Il tient son personnage de bout en bout.

Saint-Laurent-2014-3.jpg

Le problème, pour moi, c'est à peu près tout le reste. Notamment la distribution. Jérémie Renier m'évoque encore Claude François, pas Pierre Bergé. Je n'apprécie habituellement ni Léa Saydoux, ni Louis Garrel, ils ne m'ont pas semblé plus convaincants qu'à l'ordinaire en Loulou de la Falaise et en Jacques de Bascher. Quant à Aymeline Valade, que je ne connaissais pas, elle incarne une Betty Catroux que je trouve trop lumineuse et douce par rapport à l'originale.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi, 26 septembre 2014

Plaisir(s) de l'attente...

mode,heimstone,monoprix,jonak,ba&sh,la redoute,lov organic,chanel,bertand bonello,yves saint laurent

C'est un film que j'attends... depuis trois ans. Avant même de savoir que Bertrand Bonello réaliserait un jour un long métrage autour d'Yves Saint Laurent, j'étais sortie éblouie de L'Apollonide, souvenirs de la maison close, et j'attendais dès lors sa nouvelle oeuvre.

mode,heimstone,monoprix,jonak,ba&sh,la redoute,lov organic,chanel,bertand bonello,yves saint laurent

Je vais attendre encore quelques jours avant de le découvrir, en évitant d'en lire trop sur le sujet. Peut-être aurai-je des réserves, peut-être pas. En revanche, je suis sûre d'en prendre plein les yeux. La période sur laquelle le réalisateur s'est concentré comporte, en son coeur, le si décrié alors défilé "années 40" du tout début des seventies, celui à la fourrure verte, mon préféré d'entre tous.

monoprix_heimstone_4890_north_635x0.jpg

C'est une collection que j'attends, depuis plusieurs semaines. Celle d'Heimstone pour Monoprix. Une bonne moitié de ce que j'achète chaque saison vient de chez Monop'.

 

mode,heimstone,monoprix,jonak,ba&sh,la redoute,lov organic,chanel,bertand bonello,yves saint laurent

Dont, l'hiver dernier, le manteau Gat Rimon et une Petite Robe Noire, celle de Giles Deacon. Et je ne compte plus les pièces de Nathalie Lété, qui a plusieurs fois collaboré avec cette enseigne.

Le-body-Gemma_exact780x1040_p.jpg

J'ai un faible pour la robe tunique boutonnée et le chèche à pompons. Et pour le body. A acheter sans avoir vu les pièces, mon Monop' ne vendant JAMAIS les collections de créateurs. Reste à guetter le site, les robes noires s'étant envolées en quelques heures l'an passé.

Ba&sh La Redoute.jpg

C'est une tenue que j'ai attendue plusieurs semaines, sans doute pour cause de succès (mérité), tout n'était pas en stock. Rare que je craque pour une panoplie mais là j'ai tout pris : la veste de smoking, le pantalon et le top en guipure de Ba&sh pour la Redoute, le tout en noir. Là aussi, il a fallu commander sans avoir vu ni touché. Le pantalon est parfaitement coupé. Mais taille grand. Il a fallu le renvoyer et le commander une taille en dessous de ma taille habituelle. La veste est parfaite et je l'ai déjà beaucoup portée.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi, 17 septembre 2014

Pour un automne qui claque !

 

mode,cos,vert anis,accro de la mode

Pour l'heure, c'est plutôt l'été indien.

Mais la grisaille de novembre, hein, c'est maintenant qu'il faut s'y préparer...

Gilet COS.jpg

De passage chez COS, je suis tombée en arrêt devant cette, ce, euh, veste, gilet ?

Laine bouillie,  coupe à cru, rigueur toute scandinave.

Gilet COS détail.jpg

Mais cette couleur ? Cette couleur, vraiment ?

Pas d'autre teinte disponible pour ce modèle. Pas le moindre taupe, pas le moindre gris souris, même pas de noir ou marine. C'était vert anis, presque fluo, ou rien.

Robe COS détail.jpg

A quelques portants de là, j'étais précédemment tombée en arrêt devant une robe chemise à l'imprimé quelque peu 50's.

mode,cos,vert anis,accro de la mode

J'ai emporté les deux en cabine, les ai tenté ensemble, et bingo.

Sauf que, sauf que, ce vert chartreuse, tout de même ?

Le truc qu'on porte deux fois, aussi repérable qu'avec un gilet jaune immortalisé par Lagerfeld, et puis qu'on délaisse, non ?

COS étant, avec Other Stories (où irait le monde sans le groupe H&M ?) le spécialiste de la fringue qui a l'air vaguement de créateur tout en étant une émanation à prix démocratique du grand capital, je me suis demandé, dans la cabine, ce qu'en dirait Isabelle, de mon presque fluo. Est-ce qu'elle aurait envie de le dessiner sur une fille stylée ?

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !