jeudi, 16 octobre 2014

So sweat pour un sweet dimanche

Sweat asos.jpg

Le néoprène, cette matière technique dont on fait des combis de plongée ?

Le néoprène, on en fait des sweat, aussi.

Il y en avait un dans les pages du ELLE de vendredi dernier, et peu avant, Isabelle avait fait une affaire de mode personnelle de ces "nouvelles matières étranges".

Sans l'adorable Lisa, qui m'a contactée récemment pour me proposer de tester le site Asos France, je ne sais pas si j'aurais osé, le néoprène ?

Sweat noprène Asos.jpgMais en flânant sur le site, sautant de sweat en sweat, j'ai eu un coup de coeur absolu pour ce modèle qui n'avait rien à voir avec ce que je possédais déjà par ailleurs.

J'ai aimé son imprimé japonisant et délicat et sa matière inédite, le fameux néoprène, retravaillé, pour être léger, respirant, rien de l'effet "carapace" qu'on pourrait redouter.

Sweat Asos 2.jpg_effected.jpg

J'en ai fait ma pièce favorite du dimanche, ce jour à part.

Je hais les dimanches, chantait Greco il y a quelques décennies. Moi, je les adore.

Lire la suite

mercredi, 08 octobre 2014

Y aura-t-il un jour un film (ou même deux) sur John Galliano ?

john-galliano-sur-le-plateau-du-supplement.jpg

Galliano qui prend la direction artistique de Maison Margiela, voilà qu'on ne l'avait pas vu venir.

John Galliano m'évoque avant tout la flamboyance de ses défilés des années 90, avant Givenchy et Dior, en son nom propre et en pleine vague minimaliste, ce qui en disait long sur la personnalité du bonhomme. Avant l'ère de la machine à cash et sa brutale sortie de route.

J'ai toujours cru en son talent, et pensé il y a trois ans qu'il avait plus besoin d'aide que de lynchage. Je l'évoquais alors ici. Il s'est soigné, et s'est confié de manière assez touchante chez Maïtena Biraben il y a quelques semaines, dans son émission le Supplément sur Canal. Alors, Galliano chez Margiela ? A priori ça ressemble au mariage de la carpe et du lapin, mais attendons de voir, l'homme est en pleine renaissance.

Bref, on n'en est pas au biopic Galliano mais sans doute cela viendra.

Et ce Saint Laurent par Bonello, alors, au fait ?

Il a fait un peu pshiiiiiiit, pour moi, et je m'en désole.

L'Apollonide demeure l'un des films que j'ai préférés ces dernières années. J'attendais beaucoup de ce Saint Laurent. Trop ?

Ca avait pourtant bien commencé. Dès les premières images et surtout le premier son : Gaspard Ulliel est la voix d'Yves Saint Laurent, son image aussi. Il tient son personnage de bout en bout.

Saint-Laurent-2014-3.jpg

Le problème, pour moi, c'est à peu près tout le reste. Notamment la distribution. Jérémie Renier m'évoque encore Claude François, pas Pierre Bergé. Je n'apprécie habituellement ni Léa Saydoux, ni Louis Garrel, ils ne m'ont pas semblé plus convaincants qu'à l'ordinaire en Loulou de la Falaise et en Jacques de Bascher. Quant à Aymeline Valade, que je ne connaissais pas, elle incarne une Betty Catroux que je trouve trop lumineuse et douce par rapport à l'originale.

Lire la suite

mercredi, 17 septembre 2014

Pour un automne qui claque !

 

mode,cos,vert anis,accro de la mode

Pour l'heure, c'est plutôt l'été indien.

Mais la grisaille de novembre, hein, c'est maintenant qu'il faut s'y préparer...

Gilet COS.jpg

De passage chez COS, je suis tombée en arrêt devant cette, ce, euh, veste, gilet ?

Laine bouillie,  coupe à cru, rigueur toute scandinave.

Gilet COS détail.jpg

Mais cette couleur ? Cette couleur, vraiment ?

Pas d'autre teinte disponible pour ce modèle. Pas le moindre taupe, pas le moindre gris souris, même pas de noir ou marine. C'était vert anis, presque fluo, ou rien.

Robe COS détail.jpg

A quelques portants de là, j'étais précédemment tombée en arrêt devant une robe chemise à l'imprimé quelque peu 50's.

mode,cos,vert anis,accro de la mode

J'ai emporté les deux en cabine, les ai tenté ensemble, et bingo.

Sauf que, sauf que, ce vert chartreuse, tout de même ?

Le truc qu'on porte deux fois, aussi repérable qu'avec un gilet jaune immortalisé par Lagerfeld, et puis qu'on délaisse, non ?

COS étant, avec Other Stories (où irait le monde sans le groupe H&M ?) le spécialiste de la fringue qui a l'air vaguement de créateur tout en étant une émanation à prix démocratique du grand capital, je me suis demandé, dans la cabine, ce qu'en dirait Isabelle, de mon presque fluo. Est-ce qu'elle aurait envie de le dessiner sur une fille stylée ?

Lire la suite

mercredi, 03 septembre 2014

Léopard, le retour !

Doudoune the Kooples.jpg

Vous vous en souveniez ?

Moi oui. La doudoune en duvet à impression léopard de The Kooples m'avait méchamment tapé dans l'oeil en septembre dernier, il y a tout juste un an.

Mais son prix aussi, était méchant. Pour une pièce qui ne passe pas inaperçue et que je ne porterais pas tous les jours. L'hiver fut plus que doux, et même en soldes, son prix ne le devint pas assez.

J'avais renoncé.

Doudoune The Kooples leopard.jpg

Pourtant, telle que portée sur le lookbook, avec carreaux et dentelle, voilà qui était plus qu'inspirant.

Et voici qu'elle a ressurgi de manière inopinée lors de ventes outlet sur le site de la marque.

Lire la suite

mercredi, 13 août 2014

Des baskets mais des baskets glitzy !

New Balance.jpg

On pense de plus en plus à la rentrée non ?

Et c'est pas une météo grisouillante qui va nous en dissuader...

Juste le bon moment pour rêver à ses envies de transition de saison. Au rang desquelles des baskets un peu "glitz" pour ce qui me concerne, histoire de mettre un peu de lumière dans une période qui, de feuille d'impôt en feuilles d'automne, n'a pas grand-chose d'exaltant.

Au rang des nouveautés en ligne chez Spartoo, cette paire de New Balance beige et doré, qui demeurent discrètes. Je n'ai pas encore de WR996 de cette marque que j'affectionne, un modèle dont j'ai découvert qu'il avait été développé au Japon.

Reebok.jpg

Plus flash et d'une couleur qui s'assume, un turquoise métallisé, ce modèle d'une marque emblématique de ces nineties qui ont aujourd'hui des airs de madeleine vintage et dont le nom est à lui seul évocateur : Dance Urlead Mid Se Syn de Reebok.

Lire la suite

vendredi, 01 août 2014

Flowers in the snow, le point sur les travaux #3

Flowers in the snow-1.jpg

Les travaux sont terminés.

Les fleurs dans la neige ont été livrées et installées avant la fin juillet.

Et ça claque.

Juste comme j'imaginais.

Flowers in the snow 3.jpg

L'occasion d'utiliser enfin des taies achetées sur AM.PM l'an passé, blanches avec bordure fluo.

Lire la suite

jeudi, 24 juillet 2014

Double dose de jacquard rétro !

mode,maison scotch,jacquard retro

Il me plaisait en noir.

En rouge.

En bleu.

Ce manteau Maison Scotch, acquis en début de saison, réunissait tout ce que j'aime. Un motif rétro mais pas trop. Une coupe près du corps mais pas trop. Un esprit chic mais pas trop.

Un concentré de "mais pas trop" qui m'avait fait immédiatement craquer, immortalisé lors d'une prise de vue réalisée pour Exclusif Paris.

Maison scotch veste jacquard rétro rouge.jpg

Je m'étais promis, une fois le temps des soldes venu, d'en faire l'acquisition dans sa version blazer. En rouge.

Un peu joueuse, j'ai attendu la deuxième démarque.

Maison Scotch jacquard rétro 2.jpg

Le rouge était encore dispo dans ma taille mais c'est finalement le noir qui l'a emporté et qui vient tout juste de me m'arriver, depuis les Pays Bas.

Lire la suite

jeudi, 17 juillet 2014

Un "vrai" vernis Une à prix imbattable

Une vernis ELLE.jpg

Comme je lis la presse sur iPad, j'ai bien failli passer à côté de ce partenariat promotionnel pour une fois véritablement intéressant (eh non, il ne s'agit pas pour cette fois d'un paréo moche ou d'un t-shirt tout juste bon à faire les carreaux, je ne citerai pas de nom de marque s'étant associée de la sorte à une opération d'été hasardeuse avec un magazine, elles sont légion).

Le numéro de ELLE de vendredi 11 juillet est associé, pour 1,70 euros de plus soit 3,90 euros en tout, aux vernis à ongles de la jolie marque UNE Natural Beauty, sur cinq des coloris de sa gamme.

Vernis Une Elle.jpg

Le temps que je me rende compte de l'existence de l'offre, j'ai douté 1. qu'il reste des numéros disponibles ; 2. qu'il ne s'agisse d'un mini flacon d'essai.

Je me suis tout de même tardivement rendue dans l'un des rares points de vente associés près de chez moi (la liste des points de vente est ici) et bien m'en a pris.

Lire la suite

lundi, 14 juillet 2014

Flowers in the snow, le point sur les travaux #2

Flowers 2.jpg

J'en suis aux finitions de mon plaid Flowers in the Snow, une aventure qui n'aura pas pris tant d'années finalement, puisque démarrée à l'orée du printemps dernier.

hjørne2[4].jpg

Pour les finitions en question je me suis inspirée à la source, directement auprès de la créatrice du modèle, Solveig Grimstad, parce que j'aimais particulièrement sa bordure rayée de turquoise.

Las, mon coton turquoise n'allait pas, trop brillant, je me suis donc rabattue sur un fil changeant, passant de l'orange au violet, pour un effet finalement réussi.

Flowers 3.jpg

Comme lors de toute étape de finitions (la pire entre toutes), il y a quelques mauvaises surprises et petites réparations à envisager. Mais j'en vois le bout (hormis le fait qu'on déplore deux paires de petits ciseaux de brodeuse mystérieusement égarés).

mode,crochet,flowers i,the snow,solveig grimstad,julie adore,google,doodle,14-juillet

Et pendant ce temps, que nous préparait Google, en l'honneur de notre Fête Nationale ?

Lire la suite

lundi, 30 juin 2014

De bons basiques... même en soldes

Ornament.jpg

Les soldes, même si les réductions beaucoup plus fréquentes depuis quelques saisons leur ont fait perdre de leur magie, demeurent une occasion de faire de vraies affaires au meilleur prix.

Et, parfois, y compris pour des basiques dont on ne regrettera pas l'achat. J'en ai choisi trois, trois modèles qui ont qui plus est le bon goût de se porter en toute saison.

A commencer par les bottes Hunter, donc je sais qu'elles en tentent plus d'une, mais qui peuvent sembler demeurer chères à l'achat pour de "simples" bottes de caoutchouc. Pas si simples en réalité, si on tient compte de leurs qualités, de leur caractère intemporel, d'autant qu'elles ont gagné en glamour depuis que Alasdhair Willis les fait défiler à la fashion week de Londres.

Hunter-ORIGINAL-TALL-51891_1200_A.jpg

Chez Spartoo, elles sont belles aussi dans leur robe aubergine. Et à moins 35 %, ce qui les ramène à 76,70 euros, la facture est tout de suite plus raisonnable.

Sandales-Swedish-hasbeens-SAVANNAH-175222_1200_A.jpg

Une autre de mes marques favorites, c'est Swedish Hasbeens, dont j'aime les semelles de bois et ce petit côté anti-overdressd qu'elles donnent à la moindre jupe crayon. Un vrai joli basique, le cuir naturel, qui se patinera joliment, de ces sandales Savannah, à moins 35 % elles aussi, soit 122,85 euros au lieu de 189.

Lire la suite