jeudi, 24 juillet 2014

Double dose de jacquard rétro !

mode,maison scotch,jacquard retro

Il me plaisait en noir.

En rouge.

En bleu.

Ce manteau Maison Scotch, acquis en début de saison, réunissait tout ce que j'aime. Un motif rétro mais pas trop. Une coupe près du corps mais pas trop. Un esprit chic mais pas trop.

Un concentré de "mais pas trop" qui m'avait fait immédiatement craquer, immortalisé lors d'une prise de vue réalisée pour Exclusif Paris.

Maison scotch veste jacquard rétro rouge.jpg

Je m'étais promis, une fois le temps des soldes venu, d'en faire l'acquisition dans sa version blazer. En rouge.

Un peu joueuse, j'ai attendu la deuxième démarque.

Maison Scotch jacquard rétro 2.jpg

Le rouge était encore dispo dans ma taille mais c'est finalement le noir qui l'a emporté et qui vient tout juste de me m'arriver, depuis les Pays Bas.

Lire la suite

jeudi, 17 juillet 2014

Un "vrai" vernis Une à prix imbattable

Une vernis ELLE.jpg

Comme je lis la presse sur iPad, j'ai bien failli passer à côté de ce partenariat promotionnel pour une fois véritablement intéressant (eh non, il ne s'agit pas pour cette fois d'un paréo moche ou d'un t-shirt tout juste bon à faire les carreaux, je ne citerai pas de nom de marque s'étant associée de la sorte à une opération d'été hasardeuse avec un magazine, elles sont légion).

Le numéro de ELLE de vendredi 11 juillet est associé, pour 1,70 euros de plus soit 3,90 euros en tout, aux vernis à ongles de la jolie marque UNE Natural Beauty, sur cinq des coloris de sa gamme.

Vernis Une Elle.jpg

Le temps que je me rende compte de l'existence de l'offre, j'ai douté 1. qu'il reste des numéros disponibles ; 2. qu'il ne s'agisse d'un mini flacon d'essai.

Je me suis tout de même tardivement rendue dans l'un des rares points de vente associés près de chez moi (la liste des points de vente est ici) et bien m'en a pris.

Lire la suite

lundi, 14 juillet 2014

Flowers in the snow, le point sur les travaux #2

Flowers 2.jpg

J'en suis aux finitions de mon plaid Flowers in the Snow, une aventure qui n'aura pas pris tant d'années finalement, puisque démarrée à l'orée du printemps dernier.

hjørne2[4].jpg

Pour les finitions en question je me suis inspirée à la source, directement auprès de la créatrice du modèle, Solveig Grimstad, parce que j'aimais particulièrement sa bordure rayée de turquoise.

Las, mon coton turquoise n'allait pas, trop brillant, je me suis donc rabattue sur un fil changeant, passant de l'orange au violet, pour un effet finalement réussi.

Flowers 3.jpg

Comme lors de toute étape de finitions (la pire entre toutes), il y a quelques mauvaises surprises et petites réparations à envisager. Mais j'en vois le bout (hormis le fait qu'on déplore deux paires de petits ciseaux de brodeuse mystérieusement égarés).

mode,crochet,flowers i,the snow,solveig grimstad,julie adore,google,doodle,14-juillet

Et pendant ce temps, que nous préparait Google, en l'honneur de notre Fête Nationale ?

Lire la suite

lundi, 30 juin 2014

De bons basiques... même en soldes

Ornament.jpg

Les soldes, même si les réductions beaucoup plus fréquentes depuis quelques saisons leur ont fait perdre de leur magie, demeurent une occasion de faire de vraies affaires au meilleur prix.

Et, parfois, y compris pour des basiques dont on ne regrettera pas l'achat. J'en ai choisi trois, trois modèles qui ont qui plus est le bon goût de se porter en toute saison.

A commencer par les bottes Hunter, donc je sais qu'elles en tentent plus d'une, mais qui peuvent sembler demeurer chères à l'achat pour de "simples" bottes de caoutchouc. Pas si simples en réalité, si on tient compte de leurs qualités, de leur caractère intemporel, d'autant qu'elles ont gagné en glamour depuis que Alasdhair Willis les fait défiler à la fashion week de Londres.

Hunter-ORIGINAL-TALL-51891_1200_A.jpg

Chez Spartoo, elles sont belles aussi dans leur robe aubergine. Et à moins 35 %, ce qui les ramène à 76,70 euros, la facture est tout de suite plus raisonnable.

Sandales-Swedish-hasbeens-SAVANNAH-175222_1200_A.jpg

Une autre de mes marques favorites, c'est Swedish Hasbeens, dont j'aime les semelles de bois et ce petit côté anti-overdressd qu'elles donnent à la moindre jupe crayon. Un vrai joli basique, le cuir naturel, qui se patinera joliment, de ces sandales Savannah, à moins 35 % elles aussi, soit 122,85 euros au lieu de 189.

Lire la suite

lundi, 16 juin 2014

En direct d'un hiver austral

papillons.jpg

Ce que je préfère, depuis que je suis passée à la lecture quasi exclusive de magazines sur iPad, c'est la facilité avec laquelle se procurer la presse internationale.

Frankie 1.jpg

L'une de mes publications préférées, c'est Frankie, cet indéfinissable titre australien, qui cultive un art de vivre aux inspirations paradoxalement... scandinaves.

On y trouve aussi le goût du vintage cher aux Anglo-Saxons, un esprit "arts & craft" appliqué à la déco, à la mode, la cuisine...

J'y puise l'inspiration pour ce mood-board, en projet depuis de longs mois et qui prend son temps pour éclore...

Frankie 2.jpg

Ou encore pour organiser un dressing harmonieux.

Lire la suite

mardi, 03 juin 2014

Chaussée telle un coureur d'éite !

FujiSensor2-1.jpg

Aujourd'hui, on va causer trail.
 
Enfin, pas moi, qui ne suis vraiment pas dans la course sur le sujet, mais ma progéniture, qui s'y est mise il y a quelques mois.
 

Chaussures-de-running-Asics-GEL-FujiSensor-2-262645_1200_A.jpg

Et qui m'a demandé de lui commander chez Spartoo le modèle de running qui lui semblait réunir les qualités nécessaires à une pratique qui veille à préserver de fragiles articulations.
 

FujiSensor2.jpg

Son choix s'est arrêté sur un modèle de chez Asics, la GEL-FujiSensor 2, à 149 euros, recommandé par une revue spécialisée, et voici ce qu'elle en dit après quelques semaines passées à la tester :
 

FujiSensor2-2.jpg

Pas de mauvaises surprises avec la Fuji Sensor 2 d'Asics.
Modèle conçu pour de l'Ultra-Trail, afin d'affronter, par exemple, des épreuves comme l'Ultra-Trail du Mont-Blanc (170 kms et 9600 mètres de dénivelé positif).
 

 
Je ne suis ni Kilian Jornet ni Anton Krupicka, d'ailleurs, je suis une fille avec une fâcheuse pronation, un ménisque en moins et un syndrome rotulien. Alors, même si la première sortie avec ces Asics fut un trail basique de 10 kms, ces chaussures sont d'une stabilité et d'un confort qui en justifient le prix.

Lire la suite

jeudi, 29 mai 2014

Isabelle Adjani, le choc de la photo

Adjani Paris Match 2014.jpg

Le choc de ce numéro de Paris Match n'est pas seulement celui de Marine Le Pen comme annoncé en couv'.

Sur un sujet plus léger et qui correspond à la thématique de ce blog, c'est la couv' en elle-même, le choc.

En voilà, une photo qui pique les yeux ?

Et le coeur, un peu aussi.

Il n'y a donc personne, dans l'entourage d'Isabelle Adjani, pour lui dire que non, vraiment... Comment dire... Cette jupe, tu es sûre ? Et la dentelle transparente, c'est pas un peu... euh, too much ? Et le chapeau... vraiment ? Et le tout ensemble, on en parle ?

Soit Isabelle Adjani n'a pas d'amis, y compris à Paris Match (elle n'a certes pas d'amoureux, souligne-t-elle dans l'interview parue ce mercredi 28 mai) , soit avec des amis de ce style, elle n'a pas besoin d'ennemis.

Passons sur le visage certes sans rides, à près de 59 ans (mais qui n'a pas pour autant les contours de la jeunesse), sur les yeux écarquillés, sur cette pose de vieille petite fille...

Je préfère croire qu'il n'y avait pas de styliste sur le shooting.

Quant à cette cellulite un peu photoshopée, mais pas complètement non plus, pour... Pourquoi au juste ? Faire plus "authentique" ?

J'avoue que les choix... esthétiques qui ont présidé à la publication de cette image m'échappent définitivement.

Adjani été meurtrier.jpg

Isabelle Adjani ne m'est certes jamais apparue comme une figure de style à laquelle s'identifier. Même si la cagole de l'Eté meurtrier n'était qu'un rôle, et si n'importe qui, comme moi, en âge de se souvenir de la mode de 1983, préfère aujourd'hui oublier à quoi elle ressemblait.

Lire la suite

mardi, 27 mai 2014

De dos... chez Virginie

Frieda jeunevieillispas.com.jpg

Virginie, j'ai commencé à la lire dès les débuts de son blog, il y a à peine plus d'un an. J'y étais arrivée depuis chez Isabelle, me semble-t-il.

Un blog qui aborde la problématique de la mode et de la beauté sous l'angle du temps qui passe, avec humour et sans en faire toute une affaire, forcément, ça me parlait, à moi qui venais de passer le demi-siècle.

J'apprécie notamment la rubrique De dos... elles ont "25 ans" (z'avez noté, les guillemets, à 25 ans ?).

Et je suis donc toute ravie, aujourd'hui, d'en avoir les honneurs et de faire partie de cette jolie galerie de portraits de dos.

Merci à Virginie de m'avoir ainsi accueillie !

Blouson Maison Scotch 2.jpg

Et, petite précision, le blouson dont il est fait mention, c'est celui-ci.

Lire la suite

dimanche, 11 mai 2014

Simplement Ornament !

Ornament 2.jpg

Actuellement, la déco scandinave est partout. Des bois blonds, des formes pures et confortables, des motifs design en vert olive, bleu canard ou moutarde...

Du côté des chaussures, la Scandinavie s'est fait remarquer pour ses "clogs" à semelles de bois.

Gypsie dancing shoes.jpg

Chez Swedish Hassbeens, le concept se raffine avec hauteurs de talon, découpes de sandales ajourées et cuirs métallisés, à l'exemple de mes bien aimées Gypsie dancing shoes de l'hiver dernier.

Ornament 3.jpg

Pour aborder le printemps, j'ai eu envie d'un modèle plus en phase avec ce côté bois blond, matières naturelles et confort et j'ai opté chez Spartoo pour les sandales au cuir ajouré Ornament.

Ornament nature.jpg

Elle sont considérées par la marque comme un modèle pour "débuter". Soit la hauteur facile pour ces semelles de bois traditionnelles qui bien sûr ne se plient pas mais auxquelles ont se fait très facilement.

Lire la suite

jeudi, 01 mai 2014

C'était Hyères 2014

Marit Ilison 2.jpg

Ce fut, comme à chaque fois que j'y suis allée (c'était tout de même la cinquième année consécutive) un joli moment de rencontres et de partage, que ce festival international de mode et de photo de Hyères, le 29e du nom.

Le palmarès m'a cependant laissée de marbre, pour ne pas dire sur ma faim.

Rien de ce que je n'aimais en mode, parmi les 10 lauréats, n'a été distingué - ou presque - par le jury présidé cette année par Humberto Leon et Carol Lim, créateurs d'Opening Ceremony et directeurs artistiques chez Kenzo.

Et ce ne fut pas mieux du côté de la photo.

De toutes manières, qu'il s'agisse de mode ou de photo, la sélection ne semblait pas être celle d'une "grande année" comme cela arrive parfois.

A voir ce qu'il en sera pour la 30e édition ?

Marit Ilison.jpg

Quoi qu'il en soit, je retiendrai le thème "sortie du lit" de l'Estonienne Marit Ilison (sans doute prédestiné, histoire d'y aller doucement le matin ?).

Sa collection est courte, resserrée autour d'une déclinaison de manteaux en gros lainage à ramage qui rappellent les couvertures de lit de grand-mère.

Cela peut être vu comme un point faible (c'est peut-être ce qu'a estimé le jury, qui ne lui a pas décerné de prix). C'est aussi un point fort, au vu de collections parfois pléthoriques de certains lauréats, qui, à force de vouloir démontrer leur savoir-faire et leur inventivité, s'égarent et diluent quelque peu le propos.

Marit Ilison 3.jpg

Sous leur apparente simplicité, ces manteaux cachent, dans la doublure de leur encolure un jeu de broderies de pierreries et de strass extrêmement discret et sophistiqué.

Lire la suite