Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 juin 2010

Grands "avant" et beaux "après" le 16 juin 1975

ELLE 16 juin 1975.jpg

Partir avec un balluchon pour tout bagage... un rêve que nous avons presque réalisé, en bouclant trois valises de vacances "poids plume" : cette couv' de ce numéro de ELLE du 16 juin 1975 annonce les vacances, avec un carré de coton (e Printemps) noué sur un parapluie (Neyrat).

Avant-après_mariage.jpg

Avant les valises, une bonne partie de ce numéro est consacrée aux petites et grandes transformations que vous opérez sans en avoir l'air indique ELLE à ses lectrices. Le 19 décembre 1964, Jean-Claude, 22 ans, épouse Irène, 20 ans. Il est technicien dans le bâtiment, elle est secrétaire. Près de 11 ans plus tard, Irène est "sans profession" et Jean-Claude est toujours technicien dans le bâtiment. Ils ont une petite fille de 7 ans, Sandrine. Ils ont pris chacun 5 kilos et Sandrine aimerait passer le cap des 30 ans en soignant sa peau (sûrement) et en retravaillant (peut-être).

Avant-après_1.jpg
Entre ces deux photos, la métamorphose de Tracy, cover-girl, qui s'apprête à faire couper ses cheveux qui n'ont pas résisté aux bouclages et brushings. Jean-Marc Maniatis est l'auteur de sa nouvelle tête : il a coupé ses cheveux de façon à ce qu'elle puisse varier ses coiffures (absolument indispensable pour son métier).
Avant-après-3.jpg

Petite scène caricaturale de la vie conjugale. Avant : il part travailler rasé de près, elle s'est levée la première pour faire le café et reste à la barre de la maison, le portrait-robot du robot parfait. Petite scène quasi science-fictionnelle, après, elle part au travail et lui reste à la plonge. Hélas, précise ELLE, les maris qui prêtent la main aux travaux domestiques sont en minorité (13n8 %), avec une hausse chez les jeunes salariés de 20 à 34 ans : 20,9 %.

Avant-après_4.jpg

La vie d'une cover-girl est faite de paradoxes. C'est l'été qu'elle pose en fourrure, la journée qu'elle "s'habille" le plus. Suzan, top-model née à Detroit, pose en robe du soir, en studio, en plein midi. En réaction avec leur travail de la journée, la plupart des mannequins opposent à la mode une série d'inventions de leur cru. Suzanne arbore sa tenue préférée d'après-studio : combinaison ceinturée, casquette et bottes.


Avant_après_5.jpg

C'est presque un cauchemar d'enfant, deux dames empesées et aseptisées penchées sur un landeau à suspension. Mais les nurses sont encore très demandées, précise ELLE. Autrefois, on appréciait les Suissesses et les Allemandes. Aujourd'hui, les Françaises sont très appréciées, formées dans des écoles de puéricultrices. C'est un rêve aussi fou : combien de mères peuvent-elles promener leur bébé et combien le font en robe moulante et décolletée ? sur 100 femmes environ, la moitié seulement ne travaille pas ou plus lorsqu'elles ont un bébé. Le tiers au deuxième bébé.

Avant_après_10.jpg

La lingerie d'antan fait bonne figure, après, une fois passée dans un bain de teinture. La chemise de grand-mère est devenue une douce robe mauve. On attend confortablement son bébé dans des robes et blouses amples dans lesquelles on n'est ni gênée, ni serrée, ni vilaine. La même robe devient un joli bain de soleil décolleté dans le dos, rendue plus exotique avec deux jupons superposés. Et la tenue du nouveau-né est assortie à celle de sa maman.

Valise_1.jpg

8 kilos de confort, de charme et de gaieté, c'est facile avec les garde-robes poids plume concoctées par la rédaction, pour des climats différents. Crépon et coton tricoté pour la Méditerranée.

Valise.jpg

Djellaba aérée de Dorothée Bis pour explorer villes et villages.

Valise_.jpg

Tenues fonctionnelles adaptées aux vents et marées pour les ecales atlantiques.

Bon Magique.jpg

Bon Magique tout en éponge avec une tunique, un short et une sortie de bain kimono, en rouge ou vert amande.

pyjamas.jpg

Remarqués dans la rue, les pantalons style pyjama, légers, flottants, à taille coulissée.

Avantaprès.jpg

La rubrique hebdo Avant/après n'a pas été oubliée : Marine a tout d'abord été déçue d'avoir perdu ses cheveux longs, mais a été convaincue par ses amies qui ont admiré à l'unanimité. Elle se trouve maintenant plus de style.

Maillots.jpg
En fin de journal, une sélection de maillots juniors, bien coupés et vite secs, pour des vacances sans souci.

Vivement lundi prochain !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

j'adore la tenue de la jeune maman, enceinte et après, une idée à conserver ...
Quant aux pantalons pyjamas, ça me rappelle quelquechose tiens ... ;-) (mais où donc ai-je pu voir ça ces derniers temps ??? :-) )

Écrit par : lilibulle | lundi, 21 juin 2010

Je me souviens avoir à l'époque récupéré des chemises de nuit en lin brodées chez ma grand-mère et m'en être servi comme robes. J'avais préféré les garder dans leur couleur d'origine. Je les ai toujours et je les imagine très bien avec une grosse ceinture, une veste army et des socques. A tenter ! Et j'aime aussi beaucoup les pantalons larges à taille coulissée qui sont très actuels.

Écrit par : Chris | lundi, 21 juin 2010

C'est Sarah en couv ?

Écrit par : Sunny Side | lundi, 21 juin 2010

Merci pour ce décortiquage Frieda !
Je ne suis pas convaincue par le dernier avant/après coiffure.. ouille !
En revanche, je souris avec nostalgie devant la photo des mariés : mes grands parents en avaient une collection de tous les mariages dans la région... on a passé notre enfance à les regarder.
Je me souviens d'une avec un double mariage de soeurs jumelles à lunettes. On les appelait les soeurs Rappe-tout...
Peu importe.
Encore un très agréable moment avec ta machine à voyager dans le temps.
Bisous
Anne

Écrit par : Anne ChicAndGeek | lundi, 21 juin 2010

Tiens j'avais le même look que la petite Sandrine, et même quelques années plus tard ^^

Le recyclage des fringues enceinte/pas enceinte c'est illusoire, tant j'avais envie de tout foutre au feu après tellement les fringues pour femme enceinte même en 99 c'était moche (sinon, c'était -très- cher !)...

La valise des vacances, un classique des rédac avant les vacances...

Quant aux avant/après de l'époque, je ne parviens pas toujours à dire si je préfère avant ou après ..

Écrit par : marigaz | lundi, 21 juin 2010

J'ai voulu recycler mes fringues "grossesse" mais le problème c'est que même après les avoir faites reprendre, une fois dedans, je me voyais toujours enceinte (donc énorme), alors j'ai fais des heureuses lors d'un petit vide-grenier...

Écrit par : CECILE | lundi, 21 juin 2010

J'aime la tenue de la jeune femme avant et après BB.
C'était bien un autre temps pour les grossesses, nous commencions à découvrir que nous pouvions nous habiller autrement qu'avec "une robe de femme enceinte". Difficile à imaginer aujourd'hui...
Bravo pour cette chronique !

Écrit par : bea | lundi, 21 juin 2010

Pas mal les mamans en robes moulantes ; )

Écrit par : M1 | lundi, 21 juin 2010

Hé, sympa le look du mannequin! vachement mieux en off que dans sa robe haute couture.

Écrit par : isabelle | mardi, 22 juin 2010

Le look dans la cuisine (moderne) me plaît trop! Je le trouve tellement actuel, so 2010!

Écrit par : Sophie/Alerte à Liège | mardi, 22 juin 2010

@Lilibulle : c'est le hasard, parce que je ne cherche pas le numéro en fonction de l'actu du moment, mais il y a toujours ce genre de correspondance avec l'actu du moment !
@Chris : c'est exactement le gente de pièce qu'on peut retravailler aujourd'hui. J'en ai une qu'il faudrait que je retaille un peu et j'ai pas le courage...
@Sunny : ah tiens, je n'y avais pas pensé !
@Anne : moi aussi j'ai un faible pour les anciennes photos de mariés.
@Mariga(z) et CECILE : moi idem j'ai juste eu envie de tout bazarder !
@Bea : les tenues de grossesse des 60's, c'est vrai que ça faisait peur. Ca s'est libéré avec les 70's.
@M1 : ah on est loin du loose, hein ! :)
@Isabelle : j'ai pensé la même chose !
@Sophie : tu me fais penser que j'ai une combi dont je devais parler !

Écrit par : frieda l'écuyère | mardi, 22 juin 2010

Écrire un commentaire